Journée internationale des migrants : mobilisations contre la loi asile et immigration partout en France

Droits des étrangers

LDH : Partout en France

Date
13/12/2023 - 19/12/2023 - Toute la journée

Ajouter au calendrier : iCal ou webcal ou Google


Journée internationale des migrants : mobilisations contre la loi asile et immigration partout en France

Après le vote de rejet, amplifions la mobilisation contre la loi Darmanin !

Voir la liste complète des mobilisations prévues partout en France

L’Assemblée nationale a voté la motion de rejet préalable du projet de loi asile et immigration du gouvernement. L’Ucij se félicite du rejet de ce projet  répressif et discriminatoire, courtisant toujours plus l’idéologie d’extrême droite pour laquelle l’étranger est un délinquant en puissance.

Le cœur du projet du ministre de l’Intérieur était de faire de cette la loi “la plus ferme avec les moyens les plus durs de ces trente dernières années“. Il s’agissait de renforcer considérablement les dispositifs destinés à précariser, réprimer et expulser les étranger-e-s, comme de s’attaquer au droit d’asile et au droit du sol. Sans qu’ aucune solution de régularisation ne soit apportée à la situation des centaines de milliers de personnes sans-papiers, qui vivent, travaillent et payent des impôts en France.

Pour autant, ne nous y trompons pas. Le rejet de ce texte pousse Les Républicains et le Rassemblement national à de nouvelles surenchères afin d’adopter les mesures votées au Sénat, encore plus xénophobes que celles du projet Darmanin. Si ce dernier a perdu, nous n’avons pas encore gagné, et nous devons amplifier nos mobilisations.

L’Ucij a mobilisé sans relâche depuis des mois contre cette loi, nous continuerons à le faire et nous appelons à rejoindre les actions organisées autour du 18 décembre à l’occasion de la Journée internationale des migrant-e-s pour obtenir le retrait de ce projet de loi.

Aujourd’hui, le gouvernement doit renoncer à cette loi. Fort-e-s de ce premier recul, plus que jamais, nous disons que d’autres politiques sont possibles basées sur l’accueil, le respect et l’égalité des droits et nous poursuivrons le combat en ce sens.


Suivez-nous sur :
Soutenez les combats de la LDH

Les droits et les libertés ça n’a pas de prix, mais les défendre a un coût.