Bulletin « Les droits de l’Homme en Chine » N°121 – Mars 2018

Toute l’année 2017 et jusqu’au printemps 2018, le régime chinois a mené une politique implacable à l’intérieur et poussé ses pions à l’extérieur, partout où il croyait pouvoir le faire sans qu’on le heurte de front.

En deux décennies, le parti chinois a progressivement abandonné la prudente politique de Deng Xiaoping (« Cacher ses talents et attendre son heure »). Il se bat désormais assez ouvertement pour la suprématie mondiale et croit pouvoir imposer ses normes à nombre de gouvernements étrangers, demandeurs de crédits et d’investissements.

Pour lire la suite, télécharger la lettre Chine N°121 – Mars 2018

Share This