LETTRE « Les droits de l’Homme en Amérique latine » n° 22 – avril-mai-juin 2014

« La crise de la dette argentine dans l’impasse »

La Cour suprême des Etats-Unis, en refusant d’examiner l’appel de l’Argentine, a confirmé la décision du juge new-yorkais la condamnant à payer les « fonds vautours » pour les créances qu’ils détiennent sur la dette argentine.

Les conséquences de ce jugement vont bien au-delà du défaut de paiement technique auquel il accule l’Argentine. En effet, en voulant obliger Buenos Aires à servir d’abord les fonds spéculatifs en remboursant l’intégralité de leurs créances, un milliard trois cent millions de dollars. La décision de justice bloque aussi le paiement des autres créanciers, dont les créances étaient régulièrement honorées…

Téléchargez le bulletin « Les droits de l’Homme en Amérique latine » n° 22

Share This