Lettre « Les droits de l’Homme en Amérique latine » n° 20 – février 2014

« Le Venezuela tangue »

Tout a commencé par des manifestations étudiantes. Puis, très rapidement, la contestation a changé de nature. L’opposition se greffe sur la grogne étudiante et appelle au soulèvement contre le régime « autoritaire », « corrompu » et « incompétent » du président Nicolás Maduro. Les manifestations se sont succédées, pour et contre le gouvernement, de plus en plus violentes, et on a compté des morts des deux côtés, opposition et chavistes. A Paris, Madrid ou Washington, certains y voient déjà un « Printemps vénézuélien », Caracas et Kiev même combat…

Certes, le Venezuela est dans une situation délicate : insécurité, pénuries, marché noir et surtout inflation très élevée (56 % en 2013), semant inquiétude ou exaspération, participant au clivage grandissant de la société vénézuélienne, mais comment en est on arrivé là ?

Téléchargez la lettre « Les droits de l’Homme en Amérique latine » n° 20

Share This