BULLETIN CHINE N°108 – JUIN 2016

Quatre-vingt-quinze ans de parti, soixante-sept ans d’autocratisme

Ce premier juillet, le parti célèbre son quatre-vingt-quinzième anniversaire. Un vieux parti, depuis soixante-sept ans à la tête d’un sixième de la population mondiale et qui espère s’y maintenir au moins un siècle entier. Cet espoir est-il fondé ? Il y a quelque raison d’en douter si l’on tient aux propos mêmes des dirigeants. « En tant que parti au pouvoir, le plus grand danger auquel nous devons faire face est la corruption » affirme le chef de l’État et du Parti dans son discours d’anniversaire. La corruption ? Ça fait bientôt quatre ans que la nouvelle direction la combat, mais elle est toujours là et la liste s’allonge des personnages désarçonnés par cette campagne : ministres, chefs du parti dans les provinces ou hauts fonctionnaires. N’est-ce pas un peu beaucoup pour un parti qui se prétend d’avant-garde, et pour les institutions politiques et pour la morale collective ?…

Pour lire la suite, téléchargez la lettre Chine n° 108 – juin 2016

Share This