Bulletin Chine – n° 88 – juin 2014 : “Pourquoi faudrait-il vous croire ? La tuerie de 1989 vous fait perdre la face”

C’est avéré : le Prix Nobel Liu Xiaobo “est un criminel : il a enfreint la loi chinoise“. Les avocats défenseurs des droits civiques “sont des imposteurs : leur activité n’a rien à voir avec leur profession“. Les discussions au sein du Parti “sont des secrets d’État” car l’État, c’est le Parti, comme sont “secrets d’État” le nombre des exécutions annuelles et les effectifs des camps de travail ; pourquoi donc les gens s’y intéresseraient-ils ? Il n’y a pas plus démocratique que le régime chinois puisqu’il a le courage de refuser la chienlit des élections libres ; il n’est pas de régime plus soucieux du peuple, là où les inégalités de ressources atteignent les sommets mondiaux, etc. Drapés dans la toge du vieux Confucius, affectant de se ranger derrière leur maître en politique, les dirigeants chinois rejettent sa leçon principale : ne pas mentir, savoir appeler un chat un chat et “rectifier les noms”.

Téléchargez le bulletin Chine – n° 88 – juin 2014

Share This