Bulletin Chine n° 102 – décembre 2015

Un régime arrogant, autoritaire et dominateur

Vus du côté français, les trois faits qui ont marqué le mois sont en apparence disjoints : la condamnation d’un avocat célèbre, la stratégie chinoise à la Conférence des Nations unies sur l’environnement, l’expulsion d’une journaliste, correspondante de l’Observateur. Si nous les distinguons et réservons un encadré spécial pour les questions d’environnement, c’est que ces dernières ont pris une telle importance et en Chine et dans le monde qu’elles méritent un examen détaillé. Quant à l’expulsion d’Ursula Gauthier, par non-renouvellement de sa carte de presse, elle se fonde sur l’affirmation inepte que la journaliste soutient le terrorisme et sur l’effort balourd du régime chinois de faire passer les partisans d’une autonomie réelle du Xinjiang, inscrite dans la terminologie nationale elle-même, pour une branche d’un État islamique barbare et assassin. Nous avons parlé de ce maladroit tour de passe-passe dans le bulletin de novembre mais il reste un problème, grave d’ailleurs et traité à part : celui de la réaction du gouvernement français, affligeante par sa complaisance.

À travers ces trois points s’exprime la volonté de Beijing de montrer sa force, en maîtrisant sa justice, en faisant pression sur les médias étrangers, en s’insérant dans des négociations internationales pour tenter d’en orienter le cours.

Pour lire la suite, téléchargez le bulletin Chine n° 102 – Décembre 2015

Share This