#BringBackOurGirls : 100 jours, nous ne les oublions pas

Il y a 100 jours, dans la nuit du 13 au 14 avril 2014, plus de 200 jeunes filles étaient enlevées dans leur lycée de Chibok, au nord-est du Nigeria. Le 5 mai, Aboubakar Shekau, leader du groupe islamiste armé Boko Haram, a revendiqué cet acte et a annoncé que ces jeunes filles seraient mariées de force ou vendues comme esclaves…

Aujourd’hui toujours sans nouvelles de ces jeunes filles, la LDH se joint à plusieurs organisations et personnalités pour manifester une nouvelle fois son soutien et rappeler aux gouvernements de tenir leurs promesses et de contribuer au retour de ces jeunes filles dans leur famille.

 

Rendez-vous le lundi 28 juillet,
à 16h, place de la République
pour ne pas les oublier !

#BringBackOurGirls

 

L’exposition « Bring Back Our Girls » y sera inaugurée, place de la République. Elle prendra la forme de 220 silhouettes, comportant chacune le prénom d’une jeune fille enlevée, reliées par des chaînes. Pendant un mois, elle rappellera aux nombreuses personnes qui fréquentent cette place que l’avenir de ces lycéennes nous concerne toutes et tous.

 

Retrouvez l’appel cosigné par la LDH, en mai dernier.

Share This