Des actes contre la République

La LDH condamne avec la plus grande force les actes commis début janvier 2015. Ce sont incontestablement des actes terroristes dont l’objectif était de délégitimer la démocratie ,en s’en prenant à la liberté d’expression, de déstabiliser la République, en assassinant des policiers ; enfin, de faire éclater la collectivité des citoyens, en révélant une haine meurtrière des juifs.

La référence à un « 11-septembre à la française » nous semble néanmoins dangereuse. Elle n’est acceptable que tant qu’elle signifie que nous voulons nous opposer collectivement et de toutes nos forces au déploiement de la terreur. Elle a l’inconvénient de porter en elle une logique de confrontation guerrière du type de celle qui a conduit à certaines interventions militaires.

 

► Lire le communiqué du 7 janvier 2015 : « la République blessée »

► Lire le communiqué du 9 janvier 2015 : « Meurtres antisémites, nouvelle attaque contre la République »

Share This