Solidarité avec Aurore Martin

Communiqué commun LDH / FIDH

Les forces de l’ordre tentent d’arrêter Aurore Martin pour la livrer aux autorités espagnoles. La FIDH et LDH réaffirment que l’exécution de ce mandat d’arrêt constitue une violation des libertés civiles et politiques, en France comme en Espagne. Elles demandent que l’intervention des forces de l’ordre cesse.


Suivez-nous sur :
Share This
Soutenez les combats de la LDH

Les droits et les libertés ça n’a pas de prix, mais les défendre a un coût.