Pour la levée immédiate des mesures transitoires imposées aux ressortissants roumains et bulgares

Lettre ouverte du collectif Romeurope

Le premier janvier 2007, la Roumanie et la Bulgarie ont rejoint l’Union Européenne. Leurs ressortissants bénéficient donc en théorie des mêmes droits que les autres citoyens européens et notamment de l’un des piliers de la construction de l’Europe : la liberté de circulation et d’installation.
En théorie seulement… Téléchargez la lettre ouverte pour la demande de levée immédiate des mesures transitoires imposées aux ressortissants roumains et bulgares à l’attention de :

– M. François FILLON, Premier Ministre
– M. Claude GUÉANT, ministre de l’Intérieur, de l’Outre-Mer, des Collectivités territoriales et de l’Immigration
– M. Xavier BERTRAND, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé
– M. Jean LEONETTI, ministre auprès du Ministre d’Etat des Affaires étrangères et européennes, chargé des affaires européennes

Site du collectif Romeurope

Si certains liens vers des documents apparaissent brisés dans cet
article, veuillez cliquer ci-dessous pour les télécharger :
Lettre ouverte pour l’arrêt des mesures transitoires imposées aux ressortissants roumains et bulgares

Share This