Les défenseurs des droits en Europe font des propositions

Extraits du manifeste de l’AEDH et de ses membres en vue de l’élection 2014 du Parlement européen. Adopté à Bruxelles, le 11 novembre 20131. Citoyenneté et démocratie

Une citoyenneté de résidence européenne conférant les mêmes droits civils et politiques à tous les résidents de l’UE.
Une harmonisation « par le haut » des droits fondamentaux dans l’Union, étendant les compétences législatives de l’UE en matière de droits fondamentaux.

Une démocratisation des institutions de l’Union, en faisant du Parlement européen un véritable législateur, avec droit d’initiative législative.

Téléchargez les revendications de l’AEDH “Tous résidents, tous citoyens”

2. Droits économiques, sociaux et culturels

Pour que l’Europe sociale prime sur l’Europe marchande, l’Union européenne doit assurer l’égalité d’accès aux droits économiques, sociaux et culturels et harmoniser les différentes politiques sociales par le haut.
Pour une citoyenneté sociale de résidence sur un socle de base de droits partagés.

Téléchargez les revendications de l’AEDH “Travail, dignité, droit”

3. Droits des minorités, lutte contre les discriminations

Le nouveau projet de directive contre les discriminations, bloqué au Conseil depuis plusieurs années, doit être adopté, si l’UE ne veut pas perdre sa crédibilité en matière de lutte contre toutes les discriminations, dans tous les domaines. Un élément essentiel de la lutte contre les discriminations est l’action pour l’égalité des droits, et particulièrement l’égalité femmes-hommes.

L’Union européenne et les Etats membres doivent donner toute sa place, considération et moyens, à sa plus grande minorité, le peuple rom.

Téléchargez les revendications de l’AEDH “Non au racisme, non à la discrimination”

4. Asile, immigration

L’UE doit garantir à tout migrant le plein exercice de ses droits, dans leur universalité et leur indivisibilité. Tout demandeur d’asile doit être accueilli dignement et doit être assuré de disposer de moyens matériels et juridiques pour faire entendre sa demande de protection et, cela, où qu’il soit. Des conditions d’accueil doivent être offertes dans tous les Etats membres, permettant aux demandeurs d’asile de vivre dignement tout au long de leur procédure d’asile. L’intégration des migrants et des réfugiés doit être une priorité.

Téléchargez les revendications de l’AEDH “Pour une Europe ouverte et solidaire”

5. Enfermement pour enfreintes à la loi

Les détenus restent des citoyens, privés exclusivement et exceptionnellement de la liberté selon la loi, appelés à la recouvrer une fois la peine purgée. Dès lors, doivent être maintenus leurs droits au travail, à la formation, à la sécurité sociale.

Avant de condamner à une peine d’enfermement, toutes peines alternatives doivent être envisagées.

Les conditions d’enfermement doivent être harmonisées, dans l’Union européenne, vers les standards les plus élevés.

Téléchargez les revendications de l’AEDH “Dignité et droits pour les personnes enfermées”

6. Données personnelles

La protection des données personnelles est un droit fondamental et non « un moyen pour la croissance économique ».

Au niveau européen, la protection des données personnelles doit être assurée de la même façon et sous les mêmes garanties par un seul texte juridique, tant dans le contexte administratif, social, commercial et économique que dans le contexte policier, juridique et des affaires intérieures.

Téléchargez les revendications de l’AEDH “La vie privée de 250 millions d’Européens doit être protégée”

Si certains liens vers des documents apparaissent brisés dans cet
article, veuillez cliquer ci-dessous pour les télécharger :
aedh_citoyennete_et_democratie.pdf
aedh_desc.pdf
aedh_donnees_personnelles.pdf
aedh_enfermement.pdf
aedh_migrations.pdf
aedh_minorites.pdf

Share This