La section LDH de Dijon contre la vidéosurveillance

Alors que le maire de Dijon, M. Rebsamen, met en place dans sa ville un fort coûteux système de vidéosurveillance, la section de Dijon démontre dans un entretien télévisé l’inutilité du système et sa dangerosité sociale. On se souvient que François Rebsamen est l’auteur d’attaques publiques contre la LDH dans lesquelles il oppose les principes que nous défendons aux nécessités de l’action publique.Cliquez pour voir l’entretien télévisé

Share This