Chypre : Motion de l’Assemblée générale de l’AEDH des 28 et 29 avril 2012

L’AEDH s’inquiète des récents développements de la situation des défenseurs des droits de l’Homme en République de Chypre et lance un appel aux autorités chypriotesL’AEDH est particulièrement heureuse et fière d’accueillir l’organisation chypriote KISA comme membre de plein droit lors de son assemblée générale des 28 et 29 avril 2012 à Brno, République Tchèque.
Les délégués présents ont reconnu l’engagement de KISA en faveur des minorités ethniques, migrants, des réfugiés, des victimes de trafic, de crimes racistes, de violence et de discrimination.

L’Assemblée générale de l’AEDH suit avec inquiétude les récents développements de la situation des défenseurs des droits de l’Homme en République de Chypre.

Elle s’interroge en particulier sur les conditions dans lesquelles des poursuites judiciaires récurrentes ont été engagées à l’encontre de M. Doros Polycarpou, Directeur Exécutif de KISA qui n’a fait qu’exercer ses droits fondamentaux de citoyen et de responsable d’une organisation de défense des droits.

C’est pourquoi, l’Assemblée générale de l’AEDH appelle les autorités chypriotes à:

– Lever les charges contre Doros Polycarpou;
– Mettre une fin immédiate à la criminalisation dont KISA fait l’objet
– Garantir aux migrants un accès à leurs droits ainsi que le prévoit le droit européen;
– Garantir aux ONG la possibilité et les moyens effectifs de soutenir les migrants dans la défense de leurs droits.

Brno, le 29 avril 2012

Téléchargez le communiqué
Téléchargez le communiqué en version anglaise

Si certains liens vers des documents apparaissent brisés dans cet
article, veuillez cliquer ci-dessous pour les télécharger :

Share This