Au Texas, on achève les condamnés !

Communiqué LDH

Ignorant la décision de la Cour suprême des Etats-Unis, qui a accordé à Hank Skinner le droit d’intenter des poursuites pour l’accès aux tests ADN, le gouverneur du Texas vient de rappeler que l’Etat du Texas a signé le mandat d’exécution pour le 9 novembre 2011.
Si l’acharnement se poursuit, Hank Skinner sera exécuté à cette date. La Ligue des droits de l’Homme, une fois de plus, et comme toujours, constate que la peine de mort ne sert pas à rendre la justice.
Pourtant, à la demande de Hank Skinner, il eut été facile à Lynn Switzer, District Attorney du comté de Gray, d’accorder les tests ADN. Sans donner de motivation, elle s’y est opposée. Il n’existe pourtant aucune raison valable de refuser d’effectuer des analyses scientifiques dont les résultats peuvent enfin établir la vérité. La responsabilité de Madame Switzer était de respecter la loi, de chercher la vérité et de rendre justice à toutes les parties concernées. Cela inclut non seulement M. Skinner, dont la vie est en jeu, mais aussi la famille de la victime, qui a droit à la vérité.
Avec la Coalition mondiale pour l’abolition de la peine de mort, avec le collectif Ensemble contre la peine de mort, la LDH appelle à participer au rassemblement mercredi 9 novembre à 18h30, place de la Concorde à Paris.

Pour en savoir plus : http://www.abolition.fr
Paris, le 4 novembre 2011.

Share This