AEDH : dernières informations du Hungarian Helsinki Committee

Le Hungarian Helsinki Committee se mobilise contre la modification de la Constitution hongroise par le quatrième amendement adopté par le Parlement le 11 mars 2013. Les nouveaux amendements violent les principes fondamentaux et les valeurs communes des Etats membres de l’Union européenne. Ils menacent l’état de droit et le respect des droits humains.
La Constitution ainsi amendée n’étant plus conforme avec les obligations de la Hongrie vis-à-vis de l’Union européenne, le Hungarian Helsinki Committee appelle le Secrétaire général du Conseil de l’Europe et la Vice présidente de la Commission européenne à agir.

Bruxelles, le 8 avril 2013

Vous pouvez lire :

le communiqué de leurs principales préoccupations (en anglais uniquement)

la lettre envoyée au Secrétaire général Jagland (en anglais uniquement)

la lettre envoyée à la Vice présidente (en anglais uniquement)

Vous pouvez également lire le Quatrième Amendement à la Loi fondamentale hongroise (traduction anglaise non officielle).

Téléchargez la lettre « Les droits de l’Homme en Europe centrale et orientale » de la LDH n° 5 mars/avril 2013

Si certains liens vers des documents apparaissent brisés dans cet
article, veuillez cliquer ci-dessous pour les télécharger :
fourth_amendment_to_the_fundamental_law_unofficial_translation_13032013.pdf
hungarian_ngo_letter_to_secretary_general_jagland_26022013.pdf
hungarian_ngo_letter_to_vice-president_reding_26022013.pdf
main_concerns_regarding_the_4th_amendment_to_the_fundamental_law_of_hungary_13032013.pdf

Share This