58e anniversaire de l’enlèvement et de la disparition de Mehdi Ben Barka

29 octobre 1965 – 29 octobre 2023

Pour la vérité et la justice

L’Institut Mehdi Ben Barka – Mémoire Vivante et le SNES – FSU appellent à un rassemblement à sa mémoire 58 ans après ….
– Pour que cessent les raisons d’Etats.
– Pour le droit à la vérité et à la justice.
– Pour faire échec à l’organisation de l’oubli et de l’impunité.

Le dimanche 29 octobre 2023, à 18h00
boulevard Saint-Germain à Paris – face à la Brasserie LIPP
(métro : Saint-Germain-des-Prés ou Mabillon)

Avec le soutien de : Association des Marocains en France (AMF) ; Association des Travailleurs Maghrébins en France (ATMF) ; Association de Défense des Droits de l’Homme au Maroc (ASDHOM) ; Coordination Maghrébine des Organisations des Droits Humains (CMODH) ; Forum Marocain pour la Vérité et la Justice (FMVJ-France) ; Association marocaine pour les droits humains – Paris (AMDH-Paris) ; Association de parents et amis de disparus au Maroc (APADM) ; Fédération Euro-méditerranéenne contre les disparitions forcées (FEMED) ; Le Comité France de soutien à Maâti Monjib ; Justice et Liberté au Maroc – Association de défense des journalistes persécutés au Maroc (JLM) ; Comité pour le Respect des Libertés et des Droits de l’Homme en Tunisie (CRLDHT) ; Fédération des Tunisiens Citoyens des deux Rives (FTCR) ; Union des travailleurs immigrés tunisiens (UTIT) ; Fédération de la gauche marocaine – Europe (FGU) ; LDH (Ligne des droits de l’Homme) ; Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP) ; La Fondation Frantz Fanon ; Centre d’études et d’initiatives de solidarité internationale (CEDETIM) ; Collectif Faty KOUMBA (Libertés, Droits l’Homme et non-violence) ; Parti communiste français (PCF) ; La Gauche démocratique et sociale (GDS) ; Ensemble ! ; Pour une Ecologie Populaire et Sociale (PEPS) ; Union juive française pour la paix (UJFP) ; France-Kurdistan ; Le Collectif secret-défense, un enjeu démocratique.


Suivez-nous sur :
Share This
Soutenez les combats de la LDH

Les droits et les libertés ça n’a pas de prix, mais les défendre a un coût.