Dans le cadre de l’exposition « Des parisiens sous l’occupation’ à la Bibliothèque historique de la Ville de Paris, débat « Vérités de l’image, vérités de l’histoire »

Organisé par la Ligue des droits de l’Homme à l’auditorium de l’Hôtel de VilleLa Ville de Paris a exprimé, au sujet de l’exposition Zucca, le souhait que se fasse à la fois un travail pédagogique dans le cadre de l’exposition, et que des débats aient lieu sur les enjeux de la présentation au grand public des images, notamment dans leur rapport à l’histoire.

Le dernier des cinq débats co-organisés par Paris bibliothèques, la Ville de Paris et la Bibliothèque historique de la Ville de Paris, « Vérités de l’image, vérités de l’histoire » est organisé avec la Ligue des droits de l’Homme.

La Ligue des droits de l’Homme, qui fête cette année ses 110 ans, attache un grand prix à ce que les œuvres ne soient pas censurées, mais débattues dans l’espace citoyen, notamment par la voix de son Observatoire de la liberté de création. Elle affirme que le libre accès aux oeuvres est un droit fondamental à la fois pour l’artiste et pour le public et qu’il revient aux médiateurs, que sont notamment les commissaires d’exposition, d’informer le public sur le contexte (historique, esthétique, politique), et sur l’impact du contenu de l’oeuvre, quand il pose problème. Toute forme d’interdiction, ou toute forme de sanction à raison du contenu de l’œuvre doit être évitée.

Cette dernière rencontre est animée par Agnès Tricoire, avocate, membre du Bureau national de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) et déléguée de l’Observatoire de la liberté de création de la LDH, spécialiste en propriété intellectuelle. Introduit par Gilles Manceron, historien et membre du Comité central de la Ligue des droits de l’Homme, le débat est proposé en deux parties :

Comment montrer l’histoire à travers des images ? Quelle est la place de la photographie dans l’histoire de la seconde guerre mondiale ? Avec :

– Marc Olivier Baruch, historien et directeur d’étude au CNRS.

– Christian Delage, historien, Université Paris 8 et l’EHESS.

Comment montrer les images et les œuvres ? Quelle est la responsabilité de celui qui montre ? Quelle est la place de l’histoire dans les images artistiques ? Avec :

– Paul Ardenne, historien et historien d’art, Université d’Amiens.

– Laurence Bertrand Dorléac, historienne et historienne de l’art, membre de l’Institut Universitaire de France, directrice d’un séminaire sur Arts et Sociétés au Centre d’histoire de Sciences Po.

Le public inscrit au débat pourra visiter gratuitement l’exposition le 9 juin à 17h00 (cette visite est uniquement réservée aux personnes inscrites au débat).

Lieu du débat : Auditorium de l’Hôtel de ville (3 rue Lobau 75004 Paris).

Réservation obligatoire au 01 44 78 80 50

Paris, le 3 juin 2008

Vous voulez en savoir plus ? Lisez l’article d’Agnès Tricoire dans H&L 143 Cliquez ici

Share This