2002 – RAPPORT ANNUEL – Rencontre avec Raji Sourani, directeur du Centre palestinien pour les droits de l’Homme et vice-président de la FIDH – 2 octobre, siège de la LDH

Deux ans après le déclenchement de la seconde Intifada, la situation des droits de l’Homme dans les Territoires occupés palestiniens ne cesse de se détériorer. Aux attentats-suicides en Israël, répond immanquablement la violence indifférenciée dans les territoires occupés. Pour que cesse la spirale de la violence, les défenseurs des droits de l’Homme en appellent à la nécessité de se référer rigoureusement au droit international.

Une rencontre a été organisée, par Amnesty international – Section française, la FIDH et la LDH, avec Raji Sourani à l’occasion de sa venue en France pour recevoir en compagnie de Amira Hass, journaliste israélienne, le prix de la Fondation Bruno Kreisky pour les droits de l’Homme.


Suivez-nous sur :
Share This
Soutenez les combats de la LDH

Les droits et les libertés ça n’a pas de prix, mais les défendre a un coût.