2002 – RAPPORT ANNUEL – Quatre heures contre la peine de mort aux États-Unis – 26 mai, Flèche d’Or, Paris

Depuis Il faut sauver le soldat Ryan de Steven Spielberg, les Américains viennent se recueillir sur les plages du débarquement. Le président Georges Bush Junior fera lui aussi son pèlerinage en Normandie les 26 et 27 mai prochains.
A l’occasion de cette venue, la LDH a pris l’initiative d’organiser, avec d’autres, qui partagent notre souci abolitionniste, une opération intitulée quatre heures contre la peine de mort aux États-Unis.
Bien entendu nous débattrons de la question de la peine capitale, mais nous entendons également parler de l’attitude de la superpuissance en matière de droit international et de son non respect des règles en vigueur au seul profit d’une lex americana.
Au cours de cette opération, trois cas de condamnés à mort devraient être plus spécifiquement portés à l’attention du public et des militants qui seront présents et auxquels nous proposerons d’intervenir directement auprès des autorités américaines.

Au cours de cette soirée organisée par la LDH, le SM et ECPM deux débats ont eu lieu :
« Vivre ou survivre dans le couloir de la mort, les conditions de détention des prisonniers » (avec Christine-Paule Trocellier, ACAT ; Marie-Agnès Combesque, LDH ; Tania Ellyot, ECPM)
« Lex Americana ou droit international ? Les violations des lois internationales par le gouvernement américain » (avec Michel Tubiana, président de la LDH ; Evelyne Sire-Marin, présidente du SM).

Share This