2002 – RAPPORT ANNUEL – GELD – Groupe d’étude et de lutte contre les discriminations

Le groupe d’étude et de lutte contre les discriminations raciales : un observatoire national et une structure opérationnelle.

Le GELD est un groupement d’intérêt public fondé en 1999 qui remplit une double mission :

observatoire national de lutte contre les discriminations raciales,
– et de gestion du numéro d’appel gratuit 114, dispositif d’écoute et de signalement des victimes et témoins de discriminations.

Sa mise en place témoigne d’une double volonté politique de reconnaissance publique des phénomènes de discriminations fondées sur l’origine réelle ou supposée et d’une prise en charge des cas de discriminations.
La composition du conseil d’administration du GELD est à l’image de cette ambition. Elle associe des représentants de l’administration, des partenaires sociaux et du monde associatif.

Un observatoire national
Les phénomènes discriminatoires sont complexes et souvent difficiles à cerner. La connaissance des mécanismes à l’œuvre est nécessaire pour mieux les combattre. Le GELD a été créé pour analyser les discriminations dont souffrent les populations à raison de leur origine, réelle ou supposée, en exploitant les études et les connaissances existantes. Les conclusions de ces analyses sont portées à l’attention de l’administration, des partenaires sociaux et de l’opinion publique afin d’interpeller et de mettre en débat le produit de ses travaux.

Les travaux du GELD prennent la forme de rapports ou de notes.
Un conseil d’orientation a été créé afin de garantir la qualité et l’indépendance des travaux de recherche. Il rassemble des chercheurs spécialistes des discriminations raciales et des personnes qualifiées.
Les programmes d’activités du GELD sont élaborés conjointement par son conseil d’administration et son conseil d’orientation. Ils comprennent :

– des travaux menés, au sein du GELD, par des groupes de travail animés par les membres du conseil d’orientation
– des études proposées par le conseil d’orientation du GELD et menées par des experts externes sur des budgets alloués par les administrations membres du conseil d’administration.
Les travaux des groupes de travail sont dirigés par les membres du conseil d’orientation et associent les membres du conseil d’administration, du conseil d’orientation, des personnalités qualifiées, et des acteurs associatifs, sociaux ou administratifs, sur un thème donné. Ils donnent lieu à une note ou à un rapport rédigé sous l’autorité du ou des représentants du conseil d’orientation responsable de l’animation du groupe de travail et validé par le conseil d’orientation en séance plénière. Les notes du GELD présentent une analyse des travaux existants et des mécanismes sous-jacents aux processus discriminatoires dans un champ donné, et il formule des recommandations.
Depuis sa création, le GELD a étudié les emplois fermés aux étrangers, le recours au droit dans la lutte contre les discriminations, l’accès au logement social, les violences symboliques, la formation des forces de sécurité et les difficultés d’accès à l’emploi de certaines populations. Certains de ces sujets ont fait l’objet de notes.

Le GELD s’inscrit également dans l’articulation des politiques européennes sur les discriminations et participe à divers projets européens.

Share This