2002 – RAPPORT ANNUEL – Forum social européen (FSE)

Une autre Europe pour un autre monde

 juillet

Face à la mondialisation libérale qui accélère la concentration des richesses et qui génère des exclusions économiques, sociales, culturelles et la destruction de l’environnement, un mouvement citoyen mondial émerge avec force. Celui-ci s’exprime par des forums « Société civile » lors de conférences internationales, par des campagnes citoyennes sur la dette des pays du Sud ou sur la réforme des Institutions financières internationales, etc. ou par des manifestations sociales.

Le Forum social mondial (FSM) de Porto Alegre est une des expressions les plus importantes de ce mouvement. Les FSM de Porto Alegre de 2001 et 2002, organisés en parallèle du FEM de Davos, ont été des succès indéniables, tant par le nombre de participants que par la qualité des débats qui y ont eu lieu. Ils ont été des espaces ouverts de rencontres et d’échanges pour l’approfondissement de la réflexion, la formulation de propositions concrètes, l’articulation d’actions efficaces entre divers mouvements et entités de la société civile qui s’opposent au néolibéralisme. Bien plus qu’un évènement situé dans le temps et dans l’espace, le FSM est devenu un processus permanent de recherche et de construction d’alternatives.

Les dérives autoritaires et les tentatives d’amalgame de ce mouvement avec le terrorisme, suite aux attentats du 11 septembre 2001, n’ont pas arrêté sa dynamique. Il se développe maintenant sur plusieurs continents afin que de plus en plus de citoyennes et de citoyens s’engagent dans ce processus.

Le FSE, qui se tiendra à Florence (Italie), du 7 au 10 novembre 2002, s’inscrit dans cette dynamique. Il est aussi le résultat des mobilisations sociales de ces dernières années.

Il rassemblera des mouvements sociaux : ONG, syndicats, mouvements citoyens d’Europe et d’autres continents, en particulier de la rive sud de la Méditerranée. Il abordera des thèmes liés aux grands enjeux européens : l’Europe dans la mondialisation et sa politique de solidarité internationale, la paix dans la région et les questions d’armement, la démocratie et la citoyenneté en Europe.

En France, un collectif de préparation au FSE de Florence s’est constitué. Il regroupe les organisations signataires. Celles-ci appellent tous les acteurs de la société civile française à les rejoindre, à se mobiliser pour participer au FSE, et les invitent à créer localement des collectifs de préparation.

Ensemble, mobilisons-nous pour qu’une autre Europe et un autre monde soient possibles !

 

Appel lancé par le FSE soutenu par de nombreuses associations dont la LDH.

Share This