2002 – RAPPORT ANNUEL – Exclusion

Mobiliser toute la société contre l’exclusion

15 novembre

Bilan de la loi de lutte contre l’exclusion et propositions pour un plan d’action.

La loi d’orientation relative à la lutte contre les exclusions de juillet 1998 dispose que le gouvernement présentera au Parlement un rapport d’évaluation de l’application de la loi, tous les deux ans à compter de sa promulgation.

En mai 2000, les associations regroupées dans Alerte ont présenté un premier bilan au Gouvernement. Celui-ci a été très contrasté : selon les départements, tous les dispositifs prévus par la loi n’étaient pas en place, même si de nombreuses initiatives étaient prises par les acteurs locaux ; la complexité des procédures était déjà signalée ; et les moyens dégagés n’étaient pas à la hauteur des enjeux en matière de lutte contre les exclusions.

En 2002, quatre ans après le vote de la loi, les quarante associations et fédérations nationales membres d’Alerte ont convenu de mettre à nouveau en place un dispositif d’évaluation de la loi relative à la lutte contre les exclusions et du plan d’action national de juillet 2001.

Cette deuxième évaluation sur l’application de la loi constituera la base d’une plate-forme de propositions des associations, qu’elles présenteront à l’occasion de cette journée au nouveau Gouvernement, qui prépare un plan d’action pour la fin de l’année.

Mais les associations ne souhaitent pas dresser seules le bilan de la politique de lutte contre la pauvreté en France, ni des propositions pour éradiquer la pauvreté, car c’est l’affaire de toute la société. C’est la raison pour laquelle elles souhaitent échanger leur point de vue avec l’ensemble des acteurs impliqués dans la lutte contre l’exclusion : élus, CCAS, employeurs, syndicats de salariés, logeurs, médecins, administration.

Par ailleurs, elles veulent mobiliser toute la société pour que la lutte contre l’exclusion puisse réussir.

Cette journée nationale vise ainsi à :

confronter le bilan inter-associatif et du service public local de la politique de lutte contre l’exclusion en France avec ceux de l’État et des administrations  sociales ;

mobiliser toute la société contre l’exclusion, grâce à un échange sur les propositions d’Alerte avec tous les partenaires qui ont une responsabilité dans la lutte contre l’exclusion.

 

Appel lancé par le réseau Alerte dont fait partie la LDH.

Share This