2002 – RAPPORT ANNUEL – Délégation du collectif « Pour une paix juste et durable » reçue à la direction d’Afrique du nord et du Moyen-Orient – Communiqué LDH – 27 septembre

Isabelle Avran (AFPS), Youssef Boussoumah (Campagnes civiles internationales pour la protection du peuple palestinien), Michel Tubiana, président de la LDH, ont été reçus, à la demande du Collectif pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens dans des états aux frontières sûres et reconnues à la direction d’Afrique du nord et du Moyen-Orient, le jeudi 26 septembre 2002.

La délégation a souligné les conséquences politiques et humanitaires de l’état de siège que subissent les Palestiniens dans les territoires, et le Président Yasser Arafat au siège de l’Autorité palestinienne.
Elle a pu donner des informations précises sur les conditions de vie catastrophiques des populations (nourriture, santé
, chômage…) et sur la situation précaire au quartier général de Ramallah à nouveau en grande partie détruit.

Elle a insisté sur l’urgence, pour la France, de prendre des initiatives, notamment,

          par l’envoi d’un représentant de l’Etat, à un haut niveau, auprès de Yasser Arafat, ce qui constituerait un test significatif après la rebuffade infligée par Israël à Miguel Angel Moratinos, envoyé spécial de l’Union européenne pour le Moyen-Orient, à qui Sharon vient d’interdire de rendre visite au président palestinien.

          en menaçant Israël d’engager la procédure de suspension de l’accord d’association Israël-Union européenne, comme le souhaite, par son vote du printemps dernier, le Parlement européen.

De tels signes forts pourraient favoriser la levée du siège de la Mouquata’a et permettre aux populations civiles de retrouver un minimum vital.

Ils apparaîtraient aussi comme un encouragement et un soutien aux forces de paix israéliennes.

Share This