2002 – RAPPORT ANNUEL – Communiqué sur les attentats anti-israéliens – Communiqué LDH – 28 novembre

Les attentats commis contre des civils israéliens sont intolérables.
La LDH condamne totalement cette violence qui n’est en aucun cas une manifestation légitime de résistance du peuple palestinien. Elle s’inscrit, de plus, dans un contexte où le peuple israélien va choisir un nouveau gouvernement et ne peut que desservir tous ceux qui souhaitent mettre un terme à la folle politique du gouvernement d’Ariel Sharon.
La LDH n’a cessé de dénoncer le sort fait au peuple palestinien, la violence généralisée dont il est victime et les crimes de guerre qui ont été commis, et elle continuera à soutenir la lutte d’un peuple occupé et dont les droits sont niés.
Elle regarde comme insupportables toutes ces violences qui ne sauraient se justifier les unes par les autres.

Share This