2002 – RAPPORT ANNUEL – Collectif non à la guerre contre l’Irak

En septembre, dès que s’est précisé le projet de l’administration américaine d’une intervention militaire en Irak, le Mouvement de la paix et la Fondation Copernic ont pris respectivement l’initiative de deux rencontres entre associations, syndicats et partis, qui ont donné naissance, au fil de réunions devenues très vite hebdomadaires, à la Coordination de l’appel « non à la guerre contre l’Irak; oui à un monde de justice et de paix ».

La LDH a été représentée dès la première réunion le 17 septembre, mais ne signa pas le premier appel qui dénonçait sans le qualifier, le régime de Saddam Hussein et ne faisait aucune référence à la situation des Kurdes irakiens. C’est sur son propre texte “la guerre contre l’Irak ne doit pas avoir lieu”(7 octobre) qu’elle participa à la première manifestation contre la guerre, le 12 octobre.
Pour le rassemblement du 27 novembre et la manifestation du 14 décembre, elle fut signataire de l’appel, repris partiellement du FSE de Florence, “non à la guerre contre l’Irak; oui à la justice, à la paix et à la démocratie, au Moyen-Orient et dans le monde”.
Le Comité central fit diffuser dans toute la LDH le communiqué publié le 10 décembre par la FIDH “non à la guerre américaine” et consacra deux heures de sa séance du 21 décembre à la situation en Irak.

Share This