2002 – RAPPORT ANNUEL – CIDEM – Civisme et démocratie

Le CIDEM s’est fixé pour but de remettre le civisme au goût du jour, en s’adressant à tous et à toutes, sans distinction d’âge, de sexe, d’origine, de territoire, de croyance ou de religion. Pour cet organisme, l’esprit civique entraîne un comportement dynamique. Il ne doit pas être réduit à une leçon de morale, mais associer chacun à la réflexion sur les comportements individuels et collectifs qui font vivre la démocratie. Reposant sur le vote et la pratique des droits politiques des citoyens, il implique plus largement un engagement pour des causes collectives, pour s’occuper des autres et agir avec eux, tel qu’on le trouve dans la vie associative. Car les associations, qu’elles défendent l’éducation, combattent le racisme, promeuvent les droits de tous les résidents ou développent la solidarité internationale, toutes les associations vivantes, du scoutisme aux initiatives d’aide aux plus démunis, sont par nature des lieux d’éducation au civisme et à sa pratique.
Pour le CIDEM, le champ d’action de l’esprit civique ne se restreint pas aux limites de l’hexagone. Il implique aussi l’idée de citoyenneté européenne et de solidarité Nord/Sud. Son ambition est de faire évoluer les comportements de chacun dans le sens d’une plus grande conscience du «  vivre ensemble », et par la volonté de rendre meilleur le monde où nous vivons.
Ce collectif comprend onze associations : Animafac, ATD quart monde, la confédération des MJC de France , la Fédération des centres sociaux et socioculturels de France, France nature environnement, la LDH, la Ligue de l’enseignement, le Mouvement rural de jeunesse chrétienne, le MRAP, les Scouts de France, le comité français de l’UNICEF.
Le CIDEM assure également le secrétariat, la gestion administrative et financière des « semaines contre le racisme » dans la continuité de sa création en 1984 par la LDH et la Ligue de l’enseignement.
La LDH est représentée au Conseil d’administration par deux représentants Malik Salemkour également trésorier du CIDEM et Monique Herold remplacée en fin d’année au Conseil d’administration par Alain Monchablon qui suivait déjà pour la LDH les semaines contre le racisme.

Activités 2002 :

Trois grandes campagnes médias (film et affiches) :

– incitation au vote lors des élections présidentielles (février/avril 2002),

– incitation au vote lors des élections législatives (avril/juin 2002),

– inscription sur les listes électorales (décembre 2002).

Opération « caravane pour l’Europe » décembre 2002

6 caravanes animées par 42 jeunes, sur 20 jours, dans 100 villes dans toute la France, à la rencontre d’autres jeunes pour parler d’Europe.
Le baromètre de la citoyenneté avec France Info et la SOFRES mai (« l’après 21 avril ») et décembre (Europe) 2002 :
conçu afin d’enrichir la réflexion et d’interpeller le grand public sur la question de l’engagement civique et de la relation entre le citoyen et la collectivité, ce baromètre préfigure une forme nouvelle d’analyse des comportements citoyens. Il permet de mesurer l’évolution de leurs engagements, la perception qu’ils ont du contexte dans lequel ils vivent et leur volonté de mobilisation civique. Enfin, il permet d’analyser les mécanismes de la démocratie représentative et de la démocratie participative.

Un site Internet : www.cidem.org

Share This