2002 – RAPPORT ANNUEL – Affaire Canal 10 et Ibo – Communiqué LDH

Dans le cadre de la procédure engagée à l’initiative d’associations locales, de la LDH et du GISTI, à l’encontre de la chaîne de télévision guadeloupéenne Canal 10 et de son animateur Simon Ibo, un jugement a été rendu le 15 février 2002. Cette décision reconnaît la chaîne (en la personne de son directeur de publication) et l’animateur coupables du délit de provocation à la haine et à la violence raciales et les condamne à la peine de 4 mois d’emprisonnement avec sursis, ainsi qu’à respectivement 20.000 € et 10.000 € d’amende et 2 ans de privation des droits civiques et politiques.

La juridiction a en outre ordonné la publication de la décision dans un journal local, France Antilles, et national, le Monde, et alloué 1 € de dommages-intérêts aux associations, outre 2.000 € au titre des frais de procédure.

Une procédure d’appel a immédiatement été engagée. La LDH est représentée dans cette procédure par Maître Henri Leclerc.

Share This