12 octobre 2022 – Tribune collective “Stop à la niche fiscale Airbnb” publiée sur Libération

Tribune collective dont la LDH est signataire

Après les Etats-Unis, la France est le deuxième marché mondial de la plateforme locative. Car non seulement elle génère de conséquents revenus mais les propriétaires bénéficient d’avantages fiscaux. A l’occasion du projet de loi de finances, la Fondation Abbé-Pierre et plusieurs associations appellent à inverser la tendance pour offrir à chacun la possibilité de se loger dignement.

«Gouverner, c’est loger son peuple», disait l’abbé Pierre, pas financer Airbnb.

Alors que la loi de finances est en discussion au Parlement, élus, associations, organisations d’habitants s’unissent pour appeler le gouvernement à mettre un terme aux niches fiscales insensées dont profitent les meublés touristiques de courte durée loués notamment sur des plates-formes comme Airbnb.

15 millions de personnes souffrent de la crise du logement en France, dont 4 millions de mal-logés.En cause, pour une part, le retard accumulé dans la construction de logements neufs, mais aussi pour partie le développement exponentiel ces dix dernières années des locations courte durée. La France représente le deuxième marché mondial de la plateforme Airbnb, leader du marché, derrière les Etats-Unis.

Lire la suite sur Libération

Share This