Vote en commission sur la loi relative à l’IA – #ProtectNotSurveil les migrants et les personnes en déplacement

Lettre à l’attention des parlementaires européens

Chers membres du Parlement européen,

Nous vous écrivons au nom de près de 200 organisations, dont la LDH (Ligue des droits de l’Homme), pour vous demander de veiller à ce que la loi européenne sur l’intelligence artificielle protège les droits des migrants, des demandeurs d’asile, des réfugiés et des personnes sans papiers contre des systèmes dangereux reposant sur l’intelligence artificielle.

En tant que membres des commissions IMCO et LIBE, nous vous exhortons à protéger les personnes en déplacement des systèmes d’intelligence artificielle dangereux plutôt que de les surveiller.

En amont du prochain vote de la commission sur la loi relative à l’intelligence artificielle, nous vous appelons à voter pour interdire l’usage de technologies nocives utilisées contre les personnes en déplacement et les communautés racisées et à réglementer efficacement tous les systèmes d’intelligence artificielle utilisés dans le contrôle de la migration.

Veuillez consulter le site www.protectnotsurveil.eu pour en savoir plus sur notre campagne et nos recommandations.

Nous restons à votre disposition pour tout commentaire ou question.

Nous vous prions d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de nos salutations distinguées.

 

Pour soutenir la campagne #ProtectNotSurveil, envoyez un courriel à tous les membres du Parlement européen au sein de l’IMCO et de la LIBE – cette action est vraiment importante pour sensibiliser les décideurs politiques qui voteront sur la loi sur l’IA. Vous pouvez utiliser le modèle de courriel ci-dessus.


Suivez-nous sur :
Share This
Soutenez les combats de la LDH

Les droits et les libertés ça n’a pas de prix, mais les défendre a un coût.