Un journaliste de l’AFP expulsé du Maroc

La décision prise par les autorités marocaines d’expulser le chef du bureau de l’Agence France Presse à Rabat, M. Claude Juvénal, est indiscutablement inspirée par le refus d’admettre la liberté d’information.

Aucune justification précise de cette décision n’a été donnée par les autorités compétentes. Mais on sait que celles-ci demandaient avec insistance le rappel de M. Juvénal, depuis que l’AFP avait publié un communiqué de l’Association marocaine des droits de l’homme au sujet du bagne de Tazmamart.

La LDH demande au gouvernement français d’élever une vive protestation auprès des autorités marocaines

Share This