Un coup porté à la liberté de la presse

La LDH proteste contre la mise en examen du journaliste Arnaud Hamelin pour recel de violation du secret professionnel. Comme le dit la Cour européenne des droits de l’homme  » la liberté de la presse fournit à l’opinion publique l’un des meilleurs moyens de connaître et juger les idées et les attitudes des dirigeants « . Le délit de recel d’informations ne peut être constitué à l’encontre d’un journaliste qui peut toujours décider de publier le support de celles qu’il révèle  » pour en assurer la crédibilité « . Poursuivre celui qui a montré le scandale constitue une manœuvre de diversion et une grave atteinte à la liberté d’informer.

Share This