Tunisie : non à la dérive autoritaire du régime. Libération des prisonniers politiques et d’opinion

Incarcérés depuis deux mois maintenant, sans autre forme de procès et, le plus souvent, aux motifs mensongers et fallacieux, de nombreux opposant(e)s et responsables politiques mais aussi de médias sont ainsi privé(e)s de leurs droits les plus élémentaires.

Leur « tort » est d’être en désaccord avec les orientations politiques imposées par le chef de l’Etat depuis le 25 juillet 2021. Toutes et tous sont victimes du décret-loi 54, un décret-loi liberticide.

·        Contre la dérive autoritaire imposée au pays et à la société

·        Libération immédiate des prisonniers politiques et d’opinion

·        Pour la liberté d’expression

·        Non aux poursuites contre les journalistes, pour la liberté de la presse

·        Abrogation de l’article liberticide 54

·        Contre la haine et le racisme en Tunisie

Faisons de la fête de l’Aïd une fête pour les détenu.e.s

Rassemblement à Paris, le samedi 22 avril 2023, à 15h, fontaine des Innocents – Métro les Halles

Premiers signataires : Comité pour le respect des libertés et des droits de l’homme en Tunisie (CRLDHT), Association démocratique des Tunisiens en France (ADTF), Association le Pont de Genève,  Association UNIT, Collectif 3C, Fédération des Tunisiens citoyens des deux rives (FTCR), Union des travailleurs immigrés tunisiens (UTIT), Parti Al Jomhouri – France, Parti Al Massar – France

Parti Ettayar démocratique – France, Parti des travailleurs (Tunisie) (PT), section de France

 Soutiens

Associations : Agir pour le changement et la démocratie en Algérie (ACDA) , Assemblée des citoyens originaires de Turquie (ACORT), Association Femmes plurielles (AFP), Association marocaine des droits humains (AMDH) Paris/IDF, Association de défense des droits de l’homme au Maroc (ASDHOM),  Association des Marocains en France (AMF), Association des Familles des Prisonniers et Disparus Sahraouis – (AFAPREDESA),  Association des travailleurs maghrébins de France (ATMF),  CEDETIM/IPAM (Initiative pour un autre monde), Droit devant, Droit au logement (DAL), Europe solidaire sans frontières (ESSF), Fondation Frantz-Fanon (FFF), Forum Palestine Citoyenneté (FPC) , Ligue Algérienne de défense des droits de l’homme,(LADDH), Ligue des droits de l’Homme (LDH), Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP), Réseau Féministe « Ruptures ». Riposte internationale, SOS Racisme, SIL LGBTQ+, Union juive française pour la paix (UJFP),

Syndicats : Confédération générale du Travail (CGT),  Confédération française démocratique du travail (CFDT),  Fédération des syndicats unis (FSU), Union syndicale Solidaires, Union Etudiante (UE),

Partis : Ensemble, Europe écologie les verts (EELV), Mouvement des progressistes (MDP),  Nouveau Parti anticapitaliste (NPA),  Parti communiste français (PCF), Parti communiste des ouvriers de France (PCOF),  Pour une écologie populaire et sociale (PEPS)


Suivez-nous sur :
Share This
Soutenez les combats de la LDH

Les droits et les libertés ça n’a pas de prix, mais les défendre a un coût.