Syrie. Deux ans déjà !

Le 21 août 2013 au matin, les forces de Bachar Al Assad ont perpétré une attaque à l’arme chimique contre la Ghouta, banlieue de Damas, faisant 1 454 morts dont de nombreux enfants et femmes.

Deux ans d’impunité, deux ans d’inaction, deux ans de lâcheté de la part de la communauté internationale.

Aujourd’hui chacun s’accorde pour considérer que l’inaction des grandes puissances au lendemain de ce tragique 21 août 2013 a favorisé l’émergence de Daech en Syrie, pain béni pour Bachar Al Assad.

Au moment où les forces de Bachar Al Assad subissent chaque jour des revers militaires significatifs, on ne peut qu’être inquiet pour les populations de ce que pourrait être l’utilisation massive d’armes chimiques par un pouvoir aux abois se trouvant au seuil d’une défaite à terme inéluctable.

Voter des résolutions à l’ONU est une chose, mais les faire respecter est autrement plus courageux.

Nous demandons une nouvelle fois à la communauté internationale :

  • de faire respecter les résolutions du Conseil de Sécurité de l’ONU 2118 sur les armes chimiques et 2209 sur l’usage du Chlore ;
  • protéger la population civile en empêchant définitivement ce régime criminel d’utiliser son aviation militaire et ses armes de destruction massive, barils d’explosifs et autres engins de mort ;
  • de mettre en place une zone protégée d’exclusion aérienne pour faciliter le retour des réfugiés ;
  • la saisine de la Cour pénale internationale.

 

Non à la Barbarie

Non au Silence

Non à l’impunité

 

Samedi 22 août à 16 heures

Place du Trocadéro et du 11 Novembre (Esplanade)

75016 Paris (Métro : Trocadéro)

 

 

Appellent au rassemblement : Acat, Alsace Syrie, Appel Solidarité Syrie, Association de solidarité avec les femmes syriennes, Cham’s, Collectif Urgence Solidarité Syrie, Déclaration de Damas / France, FIDH, La Révolution syrienne en France, Ligue des droits de l’Homme, Mrap, Souria Houria, Syrian Democratic People’s Party

Share This