Syndeac, Syndicat national des entreprises artistiques et culturelles

Syndeac

Fondé en 1971, le Syndicat national des entreprises artistiques et culturelles (Syndeac) représente plus de 400 institutions, parmi lesquelles la grande majorité des centres dramatiques nationaux, des scènes nationales, des centres chorégraphiques nationaux,  de nombreuses scènes conventionnées, compagnies théâtrales et chorégraphiques, ensembles musicaux, des salles de musiques actuelles, des festivals, des lieux de production et de diffusion des arts du cirque et des arts de la rue, des entreprises travaillant dans le domaine des arts plastiques et graphiques.

Visitez le site du Syndeac

 

Missions

Le Syndeac compte près de 390 adhérents parmi lesquels la quasi totalité des centres dramatiques, centres chorégraphiques nationaux, scènes nationales ; mais aussi certaines scènes conventionnées ou scènes de musiques actuelles, ainsi que des festivals. Les équipes artistiques avec ou sans lieux représentent presque la moitié des adhérents du syndicat :

compagnies chorégraphiques, dramatiques, lyriques, musicales des arts de la rue ou du cirque. Le SYNDEAC a ouvert ses statuts depuis peu aux entreprises travaillant dans le domaine des arts plastiques et graphiques.

Le Syndeac (Syndicat national des entreprises artistiques et culturelles) intervient sur trois grands chantiers :

1. La vie syndicale

  • Conseiller ses adhérents grâce à une équipe professionnelle au service du syndicat
  • Défendre les droits et les intérêts matériels et moraux de ses adhérents avec si besoin l’assistance de conseillers techniques ou des consultations spécialisées d’avocats
  • Fédérer ses adhérents et mettre en place une structuration du syndicat en région autour des délégués régionaux

2. Les politiques publiques

  • Être une force de propositions et de négociations en matière de politiques culturelles auprès de l’Etat et des collectivités territoriales, au niveau national et européen
  • Réfléchir et proposer des pistes de réformes pour la création contemporaine
  • Défendre auprès de l’Etat et des collectivités territoriales le budget de la culture et demander son développement

3. La chambre professionnelle

  • Conduire avec les partenaires sociaux les réflexions et les négociations nécessaires à l’organisation du travail dans la branche du spectacle vivant public
  • Négocier des accords privilégiés avec les sociétés civiles de perception de droits
  • Représenter ses adhérents au sein d’organismes paritaires, professionnels nationaux et internationaux
  • Participer aux travaux de la branche
Share This