SOS Racisme : la LDH condamne les propos de Madame Sarah El Haïry

Communiqué LDH

Dans le cadre d’une interview à France Info le 23 mai 2023, madame Sarah EL Haïry, secrétaire d’Etat chargé de la jeunesse et du service national universel (SNU), a porté des attaques symboliquement lourdes à l’encontre de l’association SOS Racisme. Afin de défendre la décision de recenser le taux d’absentéisme des enfants musulmans le jour de l’Aïd el-Fitr en Haute Garonne et dans l’Hérault, ordonnée par le ministère de l’Intérieur, elle a reproché à l’organisation antiraciste les « propos honteux » qu’elle aurait tenus pour critiquer cette décision. Elle a également renvoyé dos à dos l’extrême droite et l’association qualifiée « d’extrême ».

Cette rhétorique revient à mettre en équivalence l’extrême droite et toutes celles et tous ceux qui portent une parole critique à l’égard de son action. Elle contribue à favoriser l’extrême droite dont elle emprunte de plus en plus la sémantique et la pensée.

Une fois encore, les actions discriminatoires du gouvernement sont pleinement assumées et revendiquées au motif d’une lutte contre l’« islamisme », qu’elles contribuent ce faisant à renforcer en ciblant spécifiquement les personnes de confession musulmane.

Cela s’inscrit également dans une stratégie de dénigrement, d’intimidation et de délégitimation de l’action du tissu associatif et syndical.

La LDH (Ligue des droits de l’Homme), qui a également été la cible d’attaques du même ordre, est aux côtés de SOS Racisme et de toutes les organisations qui font face à ce type d’attaques et en appelle à la vigilance active de la société civile dans son ensemble.

Paris, le 24 mai 2023

Télécharger le communiqué “SOS Racisme : la LDH condamne les propos de Madame Sarah El Haïry” en format PDF


Suivez-nous sur :
Share This
Soutenez les combats de la LDH

Les droits et les libertés ça n’a pas de prix, mais les défendre a un coût.