Sommet de Barcelone: lettres au Ministre de l’Intérieur

Monsieur le Ministre,

Nous apprenons que les forces de l’ordre empêchent le passage des manifestants se rendant à Barcelone, au poste frontière avec l’Espagne.

Cette mesure constitue une violation évidente de la liberté de circulation et de manifestation.

Nous vous demandons instamment d’y mettre un terme.

Nous vous prions de croire, Monsieur le Ministre, à l’expression de notre haute considération.

La FIDH, la LDH et La FIDH-AE

Paris, le 15 mars 2002

 

Monsieur le Ministre,

Après avoir empêché les bus de manifestants de pénétrer en Espagne, voici que le préfet des Pyrénées Orientales interdit la circulation des bus sur tout le réseau routier du département et donc leur remontée.

Nous vous demandons instamment de mettre un terme à cette situation qui risque d’engendrer des violences dont vous auriez à supporter la responsabilité.

Je vous prie de croire, Monsieur le Ministre à l’expression de ma haute considération.

Michel Tubiana, La LDH

Paris, le 16 mars 2002

Share This