Sans papiers Signez l’appel ” Les “sans papiers” ne mettent en danger ni la République ni le droit “

En France, en Europe, dans nos villes, nos quartiers, nos entreprises, des hommes, des femmes, des enfants vivent sans droits, sans protection, dans la peur et la suspicion.

Les actes banals de la vie leur sont interdits : avoir un compte en banque, chercher et avoir un travail officiel, louer un appartement décent, dénoncer un employeur peu scrupuleux, se promener sans crainte…

Et pourtant ils sont là : la femme de ménage de la voisine, le plongeur du resto sympa, la mère du copain de notre enfant, le maçon qui construit l’immeuble à côté, l’aide à domicile de la grand-mère…

Ce sont les sans papiers. Hommes, femmes et enfants qui ont fui la guerre, la misère, qui sont à la recherche d’une protection ou simplement ont l’espoir de fuir une vie sans avenir.

Depuis des années, l’Europe s’entoure de murs de plus en plus hauts et la France fait de même.

Derrière les déclarations officielles, les politiques mises en place mettent à mal de nombreux droits fondamentaux, tels que le droit d’asile, les libertés individuelles, la libre circulation des personnes ou plus simplement le droit de s’aimer.

Elles sont injustes, dangereuses, hypocrites, démagogiques, dénuées de sens humain.

Dangereuses car elles concourent à développer la xénophobie et le racisme en faisant peser sur tous les étrangers ou ceux qui en ont l’apparence le soupçon d’être un fraudeur.

Hypocrites car les employeurs comme l’Etat profitent de la présence des « Sans Papiers » comme force de travail  sans droits, flexible, corvéable à merci.

Démagogiques, car le renvoi de tous les sans papiers est, du point de vue économique, humain et matériel, impossible.

Profondément inhumaines car elles maintiennent hommes, femmes et enfants dans une précarité quotidienne qui les oblige à survivre dans le dénuement le plus total.

Cette situation ne fait qu’empirer et les drames se succèdent. De lois en lois, ce sont nos propres libertés qui ont été rognées pour permettre à la police de mener une véritable traque. Au-delà, ce sont les droits de tous et de toutes qui reculent lorsque, à travers les sans papiers, sont mis en cause le droit du travail ou le principe d’égalité.

Nous appelons tous les habitants de ce pays à ne plus tolérer que ces hommes, ces femmes et ces enfants soient pourchassés. Nous voulons une autre politique et qu’elle fasse l’objet d’un débat large et démocratique.

Depuis des années, les SANS PAPIERS ont exprimé leur volonté d’être reconnus et de vivre ici. Ils résistent et mènent avec courage et ténacité une bataille dure, éprouvante pour faire reconnaître leur citoyenneté.

Les ‘sans papiers’ ne mettent en danger ni la République ni le droit. Ils sont une blessure constante à nos consciences. Ils doivent être régularisés.

->Télécharger le bulletin réponse

->Télécharger l’appel à signature

 

 ->Signatures à envoyer à la Ligue des droits de l’Homme :

E-mail : pourlessanspapiers@ldh-france.org
Tél : 01 56 55 51 00
Fax : 01 42 55 51 21

LDH – 138 rue Marcadet 75018 Paris

Share This