Réception du président Poutine en France

La FIDH et la LDH sont particulièrement inquiètes des marques d’attention prodiguées par le Président de la République française à l’égard du Président russe, Vladimir Poutine.

Elles auraient préféré que la République française s’inquiète des crimes contre l’humanité commis en Tchétchénie et cessent d’opposer une fin de non recevoir à la plupart des Tchétchènes qui demandent l’asile en France.

Pour plus d’informations et à toutes fins, se référer aux documents suivants :

Rapports de mission d’enquête et notes de situation disponibles sur : http://www.fidh.org/europ/tchetch.htm

– Opérations de nettoyage ciblé : mode d’emploi / octobre 2003
– La « normalisation » : un discours de dupe – Le référendum du 23 mars 2003 : la mascarade (suite) / mars 2003
– Rapport de l’Association des Mères de Soldats de Saint Pétersbourg
– Tchétchénie – Terreur et impunité : un système organisé / avril 2002
– Chroniques de la violence en Tchétchénie : avril à août 2001 (Présentation des chroniques de l’organisation Memorial)
– Crimes contre l’humanité. Un an de crimes impunis / octobre 2000
– Crimes contre l’humanité. Quand leurs auteurs seront-ils jugés ? / février 2000
-…etc 

Tchétchénie, dix clés pour comprendre.
Comité Tchétchénie. (Editions La Découverte, Paris, 2003)

Paris, le 7 novembre 2003

Share This