Rassemblement le 1er octobre devant l’ambassade de Russie

Communiqué du Collectif pour une Syrie libre et démocratique

 

Rassemblement samedi 1er octobre à 17 heures
devant l’Ambassade de Russie

40 Bd Lannes Paris 75016
Métro RER C Henri Martin ou Avenue Foch

 

Dans quelques dizaines d’années un président de la République pourra-t-il déclarer dans la Cour des Invalides « Les grandes puissances occidentales ont la responsabilité d’avoir abandonné à Alep en septembre 2016 le peuple syrien à ses bourreaux » ?

On observe une volonté délibérée de la part des grandes puissances occidentales de laisser l’initiative à Vladimir Poutine. Cette impuissance honteuse risque de se solder par la destruction d’Alep et le massacre de ses habitants.

Alors que les diplomaties des pays européens et des USA font chaque jour des déclarations offusquées pour se donner bonne conscience, le boucher de Damas et son complice Vladimir Poutine qui se comporte comme en pays conquis continuent de bombarder les populations civiles à Alep.

Les bombardements se succèdent sans discontinuer, provoquant des destructions effroyables, les immeubles sont entièrement rasés. Les casques blancs, secouristes civils compte tenu de leurs moyens dérisoires sont débordés par l’ampleur du désastre, quand ils ne sont pas eux-mêmes la cible de bombardements. Des milliers d’habitants sont privés d’eau potable après une frappe ciblée sur les unités de traitement de l’eau.

Si Alep devait être reprise par le régime, avec pour conséquence l’éradication des rebelles modérés, nous ne pourrions qu’en attendre un peu plus de radicalisation et de barbarie.

Il est grand temps de s’opposer au massacre et de soutenir les forces politiques et militaires syriennes qui depuis plus de 5 ans se battent pour la liberté et la démocratie.

Que les grandes puissances aient un peu de courage et moins de lâcheté face à celui qui a rasé Grozny. Elles peuvent, si elles en ont la détermination, imposer une zone d’exclusion des avions de guerre sur la région d’Alep conjointement à un cessez le feu et à un libre accès de l’aide humanitaire en vue de sa mise en place par l’ONU, pouvant prendre la forme d’un pont humanitaire aérien pour sortir les blessés d’Alep et fournir médicaments et biens de première nécessité.

 

Mi-octobre Vladimir Poutine est invité pour inaugurer la nouvelle cathédrale orthodoxe russe.

Monsieur Poutine, auteur de crimes de guerre, vous ne serez pas le bienvenu à Paris !

Pour ces raisons, aucune autorité française ne doit le recevoir !

 

Organisations s’associant au rassemblement : Collectif pour une Syrie libre et démocratique (PSLD), Appel Solidarité Syrie, ATTAC, La Coordination des Syriens de Paris, La Déclaration de Damas pour un changement démocratique, Ensemble (mb. du Front de gauche), CEDETIM/IPAM (Centre d’Etudes et d’Initiatives de Solidarité Internationale), MRAP, PDPS (Parti Démocratique du Peuple Syrien), LDH (Ligue des Droits de l’Homme

 

Téléchargez le tract

Share This