Questionnaire aux candidats à l’élection présidentielle

INTERNATIONAL

Êtes vous prêt à vous engager en faveur de l’abolition universelle de la peine de mort ? Vous engagez vous à ne procéder à aucune extradition en direction d’un pays appliquant la peine de mort, lorsque celle-ci est encourue, et même si des garanties ont été données de ne pas appliquer cette peine ?

A l’initiative de mon amie Nicole Borvo, présidente du groupe Communiste, républicain et citoyen, le Sénat vient d’adopter une loi instaurant une journée nationale pour l’abolition universelle de la peine de mort. Je regrette que ce texte n’ait pas été voté par l’Assemblée nationale avant la fin de la législature. Je suis contre l’extradition de personnes qui risquent la peine de mort ; si garantie il peut y avoir, il ne peut s’agir, par exemple, que d’un moratoire sur la peine de mort.

Vous engagez vous à lever la réserve formulée par la France, relative aux crimes de guerre, lors de la ratification du statut de la Cour Pénale Internationale ? Êtes vous prêt à inclure dans le droit pénal français la répression des crimes de guerre tel que définis par la 4ème Convention de Genève ?

Lors du débat parlementaire sur le projet de loi de ratification sur le statut de la CPI, nous avons indiqué que la réserve émise par la France risquait de jeter la suspicion sur nos ressortissants agissant dans le cadre du maintien de la paix, et peut accréditer l’idée que des crimes peuvent être commis par des Français, en toute impunité. Elle risque également de faire apparaître la CPI comme inutile, alors qu’elle répond à un réel besoin de justice.

Vous engagez vous à agir en faveur de la levée de l’embargo contre l’Irak et en faveur de la création d’un Tribunal International ad hoc pour juger les dirigeants irakiens ?

Je suis favorable à une à une levée de l’embargo contre l’Irak, sauf en ce qui concerne les armes.

Vous engagez vous à agir en faveur d’une levée de l’embargo contre Cuba ?

Là encore, je suis pour la levée de l’embargo.

Vous engagez vous à demander à l’Union européenne la suspension des accords d’association conclu avec Israël et à agir en faveur de l’envoi d’une force de protection internationale du peuple palestinien ?

Effectivement, il est nécessaire de rappeler les autorités israéliennes aux engagements qu’elles ont pris dans le cadre de l’accord d’association avec l’Union européenne, non sans tenir compte du combat mené par les forces de paix en Israël contre la politique nationaliste de Sharon. Je suis favorable à l’envoi d’une force internationale.

Quelles mesures entendez vous prendre pour lutter contre les mouvements spéculatifs de capitaux et pour prohiber les paradis fiscaux ?

Il faut responsabiliser le système bancaire et financier, renforcer l’efficacité des poursuites contre les activités mafieuses et le blanchiment, confisquer l’argent sale, supprimer les paradis bancaires et fiscaux, instaurer la taxe Tobin sur les mouvements de capitaux.

Êtes vous en faveur de l’annulation de la dette des pays les plus pauvres et dans quelles conditions ?

Je propose d’annuler immédiatement et totalement la dette des pays pauvres. C’est un préalable avant tout effort nouveau.

 

Espérant avoir répondu à vos attentes, je vous prie de croire à l’assurance de mes meilleurs sentiments.

Robert HUE

Share This