Prochaine réunion publique de l’OEE en concertation avec le collectif Migrants outre-mer (Mom), lundi 2 décembre 2019 à 19h

Rétention et détention des personnes étrangères en Outre-mer

Depuis longtemps, nos organisations dénoncent l’infra-droit qui caractérise le traitement des personnes étrangères dans les Outre-mer : droits sociaux au rabais, obstacles à l’accès à la nationalité, à la délivrance de titres de séjour ou à la circulation, expulsions massives et expéditives… 

Les « singularités » ultramarines, instaurées depuis 1990 par un régime d’exception en matière de droits des personnes étrangères, ont des effets particulièrement graves  dans le domaine de la rétention administrative, du placement en zone d’attente, et des allers-retours entre prison et rétention, où la mise à l’écart du droit commun cause des ravages dans l’application de droits fondamentaux : accès aux droits et dispositifs d’accompagnement quasi inexistants, expulsions souvent exécutées sans qu’un juge n’en ait vérifié la légalité, enfants massivement enfermés (1 221 mineurs détenus au seul Cra de Mayotte en 2018 !).

C’est pour en parler, informer et débattre de l’actualité, que des militant.es et professionnel.les des organisations autorisées – lorsqu’elles n’en sont pas arbitrairement empêchées –  à rencontrer les personnes retenues en centres de rétention et en zone d’attente seront présent.es  lors de la prochaine réunion publique organisée conjointement par l’OEE et Mom. Seront représentés :

– L’Anafé

– La Cimade avec Lucie Curet et Camille Couturier

– L’OIP avec Julien Fischmeister

– Le Syndicat de la magistrature

Pour en savoir plus : Publication MOM-OEE sur Etrangers en Outre-mer : un droit exceptionnel pour un enfermement ordinaire, 2012

A propos de la rétention

Rapports, communiqués, pétitions, journaux, de la Cimade 

A propos des zones d’attente

Rapport de mission sur Mayotte et La Réunion, 2017

Communiqué Anafé-Gisti-MoM sur les conditions d’enfermement dans une zone d’attente temporaire en Guadeloupe (mars 2018) 

Communiqué de la Cimade après la création d’une zone d’attente temporaire à la Réunion

A propos de la détention

Publications et communiqués de l’Observatoire international de prisons 

L’enfance en danger à Mayotte par François Bès de l’OIP in Dedans dehors n°105 – octobre 2019

Recommandations en urgence relatives au centre pénitentiaire de Remire Montjoly – Guyane

 

Dans les locaux de la Ligue des droits de l’Homme

 138 rue Marcadet, Paris 18e métro Lamarck Caulaincourt (ligne 12)

Share This