Pour le respect d’un environnement sain, les pollutions ne sont pas des fatalités

Communiqué LDH Saint-Nazaire/Nantes et pays nantais

A quelques jours du sommet de Copenhague de décembre 2009 sur l’Urgence climatique, justice sociale, les mouvements sociaux, organisations écologistes, politiques et scientifiques du monde entier appellent à une action urgente et radicale pour répondre à la crise écologique et sociale que nous subissons, considérant comme tout à fait insuffisantes les mesures mises en œuvre et prévues par les différents États. Nous voici de nouveau confronté(e)s à la dure réalité d’une nouvelle pollution de résidus d’hydrocarbures sur le littoral atlantique, ceci à la veille du bien sombre 10ème anniversaire de la catastrophe de l’Erika.

Dès février 2000, la Ligue des droits de l’Homme appelait à la vigilance citoyenne « pour le respect du droit à un environnement sain, et que les choix politiques s’imposent sur la raison économique. La législation environnementale doit être renforcée et internationalisée pour s’imposer devant la dérégulation économique ».

Face à cette nouvelle pollution, la Ligue des droits de l’Homme exige que toute la vérité soit établie, que les responsabilités soient mises en lumière et que les responsables assument les conséquences pénales et financières de leurs actes.

C’est pourquoi la Ligue des droits de l’Homme invite les citoyens et les citoyennes à soutenir la manifestation de ce samedi 5 décembre à Batz/mer et à y participer.

Manifestation samedi 5 décembre 2009 à Batz-sur-Mer
15 h, place du Murier

Lundi 30 novembre 2009

Share This