Pour la régularisation d’Hervé S., principal témoin de la mort de Blessing Matthew

Pétition signée par Patrick Baudouin, président de la LDH, et Marie-Christine Vergiat, vice-présidente de la LDH

Signer la pétition de Tous Migrants

Avant son arrivée en France, Hervé S. a connu un long parcours d’exil et de souffrances, jalonné de maltraitances, de tortures et de deuils dont il ressort brisé physiquement et psychiquement. Il a fui le Cameroun avec sa femme et son enfant pour se soustraire aux tortures et menaces de mort subies dans son pays. Il a perdu sa femme et son enfant dans le naufrage de leur embarcation en Méditerranée.

Alors qu’il tentait d’arriver en France en compagnie de Blessing Matthew, Hervé a été confronté une nouvelle fois à la violence, cette nuit de mai 2018 où Blessing, pourchassée par la police, a disparu dans la Durance sous ses yeux.

Hervé a tenu à témoigner pour que justice soit faite pour Blessing et pour toutes les personnes anonymes refoulées systématiquement à nos frontières selon leur faciès, dans le déni de leurs droits, l’humiliation et le danger des interpellations et des courses poursuites en montagne.

Hervé, qui n’aurait jamais dû se voir refuser l’asile, comme des milliers d’autres personnes qui en ont été privées, a tenu à témoigner malgré les risques à sortir de l’anonymat quand on est « sans papier ».

Hervé a témoigné des faits insupportables qui se sont produits dans la nuit du 6 au 7 mai 2018 dans le hameau de La Vachette, à 3 km de Briançon :

Des lampes torches qui surgissent, la course poursuite
La cachette dans les herbes, le cœur qui bat
Le grondement sourd et puissant de la rivière
Blessing court, poursuivie par un gendarme
Elle s’arrête brusquement au bord de l’eau
Elle tente de se dégager du gendarme qui l’attrape
Blessing tombe, crie « help me ! help me ! »
Ses cris s’éloignent
De l’aide il n’y en aura pas pour Blessing
Son corps sera retrouvé deux jours plus tard dix km en aval.

Hervé est interpellé, brutalisé, renvoyé aussitôt en Italie. Il reviendra en France dès novembre 2018. Le témoignage d’Hervé est l’un des éléments clef de notre contre-enquête, menée avec l’association Border Forensics, qui démontre la responsabilité des forces de l’ordre dans la mort de Blessing.

Aujourd’hui Hervé paie le prix fort pour avoir eu ce courage : se succèdent rejet de sa demande d’asile, refus de titre de séjour pour soins, obligation de quitter le territoire, placement en centre de rétention, acharnement de la préfecture du Rhône en le décrivant comme un individu dangereux, pouvant causer un trouble à l’ordre public.

Hervé a dit la vérité sur ce qu’il s’est passé cette nuit du 6 au 7 mai 2018.

La justice française a refusé de l’entendre et laisse crier Blessing indéfiniment.

Avec la soeur de Blessing, nous avons engagé un recours auprès de la Cour européenne des droits de l’Homme.

Hervé doit pouvoir rester en France pour ce combat de justice et de vérité.

Hervé doit pouvoir rester en France pour bénéficier de toute la bienveillance possible pour se reconstruire après toutes ses années de souffrance.

Signer la pétition de Tous Migrants


Suivez-nous sur :
Share This
Soutenez les combats de la LDH

Les droits et les libertés ça n’a pas de prix, mais les défendre a un coût.