Pour la Liberté, la Justice, la Démocratie et le respect des droits humains

Appel à l’occasion du 10e anniversaire du début du soulèvement en Syrie

Il y a 10 ans, en mars 2011, dans la foulée du Printemps arabe, commençaient les premières manifestations pacifiques contre le régime de Bachar Al-Assad. Elles furent immédiatement réprimées dans le sang par l’armée et les groupes paramilitaires. Le régime, avec l’aide de la Russie et des milices iraniennes, a utilisé contre le peuple syrien des armes lourdes, son aviation et ses armes chimiques. Les attaques ont été intentionnellement dirigées contre les civils et contre les infrastructures comme les hôpitaux et les écoles.

Le bilan, selon les différents observatoires (SNHR, OSDH), est tragique : 200.000 à 300.000 civils morts identifiés, mais le chiffre réel avoisine 500.000 civils et combattants ; plus de 130.000 détenus dans les geôles du régime ; près de 80.000 décédés sous la torture et les mauvais traitements, ou disparus.

La Syrie est aujourd’hui un champ de ruines ; la moitié des infrastructures ont été détruites ; 13,5 millions de personnes, soit près de 60 % de la population, ont besoin d’une aide humanitaire de base : nourriture, toit, eau potable, médicaments, produits d’hygiène, … Des millions d’enfants n’ont jamais connu les bancs de l’école. Plus de 7 millions de Syriennes et de Syriens sont réfugiés hors du pays ; plus de 7 millions ont été déplacés à l’intérieur.

Le pays est détruit et ensanglanté. Il faudra plusieurs décennies pour le reconstruire.

Nous n’acceptons pas que Syriennes et Syriens restent pris en otage par la Russie, la Turquie et l’Iran, ni leur abandon par la communauté internationale. Bien au contraire, nous affirmons que le devenir du peuple syrien martyrisé par Bachar Al-Assad, et dans certaines régions sous la férule de Daesh et des groupes intégristes qui jouent son jeu, nous concerne pleinement.

  • Pas de normalisation avec le régime de Bachar Al-Assad.
  • Plus que jamais, nous restons solidaires du peuple syrien et refusons toute impunité pour les responsables des crimes de guerre et crimes contre l’Humanité commis depuis 10 ans.

Personnalités : Michel Morziere, Président d’honneur de Revivre ; Gérard Lauton, Secrétaire du CPSLD ; Hala Alabdalla, Cinéaste ; Olivier Besancenot, ancien candidat à l’élection présidentielle ; Marcel Bozonnet, Comédien ; François Burgat, Politologue, Aix-en-Provence ; Jean-Paul Chagnollaud, Professeur des universités émérite ; Sophie Cluzan, Conservateur du patrimoine ; Catherine Coquio, Professeure, Université Paris Diderot ; Irèna Desfontaines, Collectif des Amis d’Alep ; Bernard Dreano, Altermondialiste ; Olivier Faure, Député de Seine-et-Marne ; Jean-Pierre Filiu, Professeur à Sciences-Po Paris ; Jacques Gaillot, Évêque ; Geneviève Garrigos, Conseillère de Paris ; Raphaël Glucksmann, Eurodéputé ; Guillaume Gouffier-Cha, Député ; Sébastien Gricourt, Directeur de l’Observatoire Balkans de la Fondation Jean Jaurès ; Bernard Guetta, Eurodéputé (Liste Renew Europe) ; Isabelle Hausser, Écrivaine ; Albert Herszkowicz, Médecin, Président de Memorial 98 ; Joël Hubrecht, Juriste ; Élisabeth Kertesz-Vial, MCF* honoraire ; Firas Kontar, Juriste ; Annie Lahmer, Conseillère Régionale (EELV) ; Aurore Lalucq, Eurodéputée (Liste Envie d’Europe) ; Michelle Lauton, MCF* honoraire ; Agnès Levallois, Maître de recherche (Moyen-Orient) ; Didier Magne, ex Directeur de projets internationaux ; Ziad Majed, Professeur universitaire ; Farouk Mardam Bey, Éditeur ; Roland MÉrieux (Ensemble) ; Henri Mermé (Ensemble) ; Samira Mobaied, Syriens Chrétiens pour la Paix (SCP-France) ; René Natowicz, Professeur universitaire ; Raphaël Pitti, Médecin Humanitaire ; Christine Poupin, porte-parole du NPA ; Jean-Luc Raynaud, Auteur-réalisateur ; Fabien Roussel, Secrétaire national du Parti communiste français (PCF) ; Hélène Roudier de Lara, Professeur émérite de Philosophie ; Malik Salemkour, Président de la LDH ; Annie Sartre-Fauriat, Professeur des universités émérite ; Fabienne Servan-Schreiber, productrice de cinéma ; Francis Sitel (Ensemble) ;Béatrice SoulÉ, Réalisatrice ; Aurélien Taché, Député du Val d’Oise et Co-président des Nouveaux DÉmocrates ; Mohamad Taha, Président du CPSLD ; Nicolas Tenzer, Président, CERAP, Enseignant, Sciences Po ; Christian Terrass, fondateur et éditeur de GOLIAS ; Stéphane Vater, Professeur, Université Lyon 2 ; Leïla Vignal, MCF*, Université Rennes 2 ; Emmanuel Wallon, Professeur, Université Paris Nanterre ; Nicole Wolkonsky, Présidente d’un Pôle des Métiers d’Art ;

Organisations : Revivre ; Collectif pour une Syrie libre et démocratique (CPSLD) ; Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP) ; GOLIAS ; MEMORIAL 98 ; Syriens Chrétiens pour la Paix (SCP-France) ; Ligue des droits de l’Homme (LDH) ; Réseau EUROMED-France (REF) ; ATTAC ; Parti Socialiste (PS) ; ENSEMBLE ; Europe-Écologie-Les Verts (EELV) ; Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) ; Association MEDINA ; Parti communiste français (PCF) ;

Share This