Nous ne laisserons pas faire les opposants à l’avortement !

Appel à rassemblement, à l’initiative du Collectif Avortement en Europe, les femmes décident et soutenu par la LDH, le jeudi 22 juin 2023, à 18h30, place de la République, à Paris

Nous ne laisserons pas faire les opposantes et opposants à l’avortement !

Ils ont encore frappé : comme le 25 mai, le 15 juin dernier, ils ont collé systématiquement sur des Velib à Paris, des autocollants anti-avortement. Ces militantes et militants anti-avortement remettent toujours en cause, près de 50 ans après, le droit des femmes de décider de leurs grossesses.

Ils ont des relais à l’Assemblée nationale parmi les 88 députés du RN. Ils ont une filiation depuis “Laissez les vivre” qui, déjà dans les années 1970, s’opposait au droit à l’avortement. Ils s’appuient sur des régimes réactionnaires qui restreignent drastiquement ou interdisent totalement ce droit comme la Pologne, la Hongrie, Malte ou de nombreux Etats aux USA.

A celles et ceux qui nous disent que le droit à l’avortement n’est pas menacé en France, le Collectif avortement en Europe, les femmes décident, dit : “Ouvrez les yeux” !

Nous ne laisserons pas faire !

Nous revendiquons une constitutionnalisation réellement protectrice du droit à l’avortement, nous attendons le projet de loi d’Emmanuel Macron. Nous revendiquons la suppression de la double clause de conscience qui est une entrave considérable au droit à l’avortement en Italie ou en Espagne. Nous revendiquons aussi la réouverture des centres d’interruption volontaire de grossesse (CIVG) fermés.

Nous appelons à le dire et à nous rassembler dans la rue le 22 juin 2023, à 18h30, place de la République, à Paris.

Soyons nombreux et nombreuses pour défendre le droit à l’avortement.

Paris, le 20 juin 2023

 


Suivez-nous sur :
Share This
Soutenez les combats de la LDH

Les droits et les libertés ça n’a pas de prix, mais les défendre a un coût.