Mise sous contrôle judiciaire du général Augusto Pinochet

La mise sous contrôle judiciaire du général Pinochet décidée par les autorités de Grande-Bretagne, sur la demande de magistrats espagnols, trouve naturellement l’approbation de tous les démocrates qui ont combattu le régime de dictature installé en septembre 1973 à la suite du coup de force contre le président, régulièrement élu, Salvador Allende.

la Ligue des droits de l’homme exprime le voeu que cette décision ait pour conséquence l’ouverture d’une procédure au cours de laquelle serait mise en évidence la responsabilité personnelle du général Pinochet dans les violences, tortures et disparitions qui ont marqué les années de sa dictature.

La Ligue des droits de l’homme rappelle que cet événement confirme la nécessité d’une rapide ratification par les États de l’accord conclu au mois de juillet à Rome sur l’instauration d’une cour criminelle internationale permanente.

Share This