Migration : 90 associations relancent l’appel à Emmanuel Macron pour une convention citoyenne sur la migration

Communiqué commun dont la LDH est signataire

Parmi elles, Emmaüs France, la LDH (LDH), le Secours Catholique, Utopia 56 et l’ANVITA s’expriment par la voix de leurs dirigeants.

Face à l’imbroglio législatif de la loi “Asile et Immigration” du gouvernement et au débat public inflammable sur les sujets migratoires, l’appel pour la tenue d’une convention citoyenne sur la migration a pris une ampleur sans précédent, apparaissant comme une solution constructive pour établir enfin un débat apaisé et sortir de l’impasse actuelle. Par la voix des dirigeants de cinq associations de premier plan, les organisations de la société civile appellent, par un message vidéo, les citoyens à soutenir l’initiative, pour être entendus par Emmanuel Macron.

Après 400 chercheurs, des dizaines de personnalités diverses, le ministre du Renouveau démocratique Olivier Veran, des députés de différents bord dont Stella Dupont, Barbara Pompili et Benjamin Lucas, le président du CESE Thierry Beaudet, les organisations de la société civile expriment à leur tour avec force leur soutien à l’appel à la tenue d’une convention citoyenne sur la migration, pour enfin avoir un débat apaisé en France sur le sujet.

A ce propos Damien Carême, député européen et co-président de l’Association nationale des villes et territoires accueillants déclare: “soyons honnêtes, rien ne va dans nos politiques migratoires. Alors qu’une 22e loi est en préparation, il est temps de dire stop et de changer de méthode.

Pendant que des hommes, des femmes, des enfants meurent en Méditerranée chaque jour, que des milliers de personnes sont laissées à la rue en France, les débats entre responsables politiques qui instrumentalisent la migration sont toujours plus écoeurants”, poursuit Charlotte Kwantes, coordinatrice nationale d’Utopia 56.

En 30 ans plus de 20 lois ont été adoptées. Elles vont toujours dans le même sens, en restreignant l’accès au territoire et en précarisant les personnes étrangères”, précise Marie-Christine Vergiat, vice-présidente de la LDH, “la nouvelle loi qui s’annonce va dans le même sens, d’autant qu’elle fait l’objet de surenchères avec la droite dite républicaine qui reprend sans complexe le programme du RN.

Véronique Devise, présidente nationale du Secours Catholique – Caritas France ajoute: “Il faut parler d’immigration en sortant ce sujet des enjeux politiciens. C’est pourquoi nous soutenons pleinement la proposition d’une convention citoyenne sur la migration qui permettrait aux citoyens de s’approprier le sujet dans sa diversité et sa complexité. Il faut apaiser les débats. Nous appelons le gouvernement à soutenir la mise en œuvre de cette convention citoyenne sur la migration, outil qui a démontré toute sa pertinence et son intérêt.

Nous sommes pour redonner la parole aux citoyennes et aux citoyens, nous sommes pour l’organisation d’une convention citoyenne sur la migration, nous avons une opportunité unique de faire avancer la société, j’appelle tous les sympathisants de nos associations à rejoindre le mouvement”, conclut Antoine Sueur, président d’Emmaüs France.

Ensemble, 90 organisations d’une grande diversité, nationales et locales, mobilisent les citoyens pour signer la pétition sur change.org/conventioncitoyennemigration et atteindre 150 000 signataires, seuil de saisine du CESE. Chercheurs, élus, associations, citoyens, nous demandons à Emmanuel Macron la tenue d’une convention citoyenne sur la migration dès 2023.

Parmi les organisations soutenant l’appel : Action contre la Faim, ANVITA, Association Ltf, Atpac, Maison Solidaire, Caracol, CASP, CISPM (Coalition internationale ses Sans-papiers et migrants), Collectif Agir, Collectif Comprendre les migrations, Centre Alsace, Comede, Cuisine sans frontières, Désinfox-Migrations, DIEL (Droits Ici Et Là-Bas), Droit à l’école, Du pain & des roses, each One, Ecole alternative des monts q’arrée, Ecole Thot, Eole, Emmaüs France, Emmaüs Connect, Exilés et Crestois, Fonds Riace France, France fraternités, Groupe ARES (Association pour une réinsertion économique et sociale), Humacoop-Amel France, Jamais sans toit 46, JRS France, Konexio, La Boussole, La Chorba, La Ruche, LDH (Ligue des droits de l’Homme), le centre de la réconciliation, Le Pont, Le RECHO, Les Marmoulins de ménil, Les midis du mie, Licra, Logivitae, Maât-Paris, Maison Sesame, Médecin du monde, Médecins sans frontières, Migrants en Isère, Pantin Solidaire, Perou, Refugee food, Refuges solidaires, Réfugiés bienvenue, Rosmerta, S.W.A.G. Studio, Secours catholique – Caritas France, Sillages, Simplon.Co, Sistech, Solidarités Asie France (SAF), Terre d’ancrages, Tous migrants, Unmondemeilleur.Info, Utopia 56, Voies libres Drôme, Weavers, Yambi, Yes we camp, Yoon France.

A propos de l’appel à la tenue d’une convention citoyenne sur la migration : issu d’un groupe de citoyens engagés et porté par l’association loi 1901 Pour une convention citoyenne sur la migration, qui mène la campagne de mobilisation Pour un débat apaisé invitant les citoyens et la société civile dans son ensemble à se joindre à l’appel au président de la République, Emmanuel Macron, et à son gouvernement, pour la tenue d’une convention citoyenne sur la migration.

Paris, le 27 juin 2023


Suivez-nous sur :
Share This
Soutenez les combats de la LDH

Les droits et les libertés ça n’a pas de prix, mais les défendre a un coût.