Appel à soutien et solidarité avec Pinar Selek, victime de harcèlement judiciaire en Turquie 

 

Mandat d’arrêt international et nouvelle annulation de son acquittement, solidarité avec Pinar Selek

Communiqué commun à l’initiative de la LDH et de l’Acort

Le 21 juin dernier, l’agence de presse officielle turque a annoncé l’annulation, par la Cour Suprême de Turquie, du quatrième acquittement de Pinar Selek qui avait été prononcé le 19 décembre 2014. Pinar a été condamnée à la prison à perpétuité et un mandat d’arrêt international a été délivré à son encontre. Avant ce dernier rebond judiciaire, Pinar a comparu dans le cadre de trois procédures, qui ont toutes constaté son innocence.

Emprisonnée et torturée pour ses recherches sociologiques sur les Kurdes, les trans, les objecteurs de conscience, les enfants à la rue, les prostituées… qui gênaient le pouvoir turc, celui-ci a décidé de faire d’elle une « terroriste ».

En 1998, à la suite de l’explosion d’une bonbonne de gaz au marché aux épices (« le marché égyptien ») d’Istanbul, l’écrivaine est accusée d’avoir posé cette bombe et elle a été emprisonnée pendant deux ans et demi.

Cet acharnement politico-judiciaire du pouvoir turc, qui dure depuis 25 ans, s’inscrit dans un contexte de répression inouïe visant toutes les personnes qui défendent la démocratie et l’Etat de droit. A quelques mois d’élections cruciales pour le régime, les plus hautes instances judiciaires aux ordres du pouvoir veulent faire taire toute velléité de contestation.

Nous le refusons comme nous refusons que l’écrivaine et sociologue soit une fois de plus victime d’un pouvoir autoritaire et liberticide.

Nous refusons qu’elle soit la victime collatérale d’une politique de complaisance des pays européens à l’égard d’un tel régime qui sévit en Turquie.

Nous affirmons notre solidarité non seulement avec Pinar mais également avec l’ensemble des minorités et des démocrates de Turquie.

Défendre Pinar Selek, c’est se tenir aux côtés de toutes celles et tous ceux qui sont victimes d’abus, de répression, de terreur… Nous exprimons notre solidarité pleine et entière avec celles et ceux qui se sont engagés pour les droits des femmes, des LGBTQI, des minorités (Alévis, Arméniens, Kurdes…) persécutées en Turquie.

Une délégation assistera, au nom des signataires, au procès du 31 mars 2023, à Istanbul, et d’ici là nous demandons :

  • au gouvernement français de prendre toutes les mesures de protection et de sécurité pour Pinar Selek, citoyenne franco-turque, et d’adresser une protestation officielle auprès des autorités turques ;
  • aux autorités turques, d’annuler immédiatement et sans condition la condamnation à perpétuité de Pinar Selek et de mettre fin au harcèlement judiciaire ininterrompu dont elle est victime.

Nous invitons l’ensemble des démocrates et progressistes à participer à la conférence de soutien à Pinar Selek qui aura lieu le mercredi 29 mars 2023, à l’auditorium de l’Hôtel de ville de Paris.

Premiers signataires :

L’Acort (L’Assemblée citoyenne des originaires de Turquie), Alliance des femmes pour la Démocratie, Amnesty International France, Association française de sociologie, Association des sociologues enseignant-e-s du Supérieur (ASES), Collectif d’organisations de solidarité internationale et de mobilisation citoyenne (Crid), Centre d’études et d’initiatives de solidarité internationale (Cedetim), La Cimade, Collectif national pour les droits des femmes (CNDF), Comité pour le respect des libertés et des droits de l’Homme en Tunisie (CRLDHT), Editions des femmes-Antoinette Fouque, Editions iXe, Fédération internationale pour les droits humains (FIDH), Fédération des Tunisiens pour une citoyenneté des deux rives (FTCR), Fédération syndicale unitaire (FSU), Le Planning Familial, LDH (Ligue des droits de l’Homme), Ligue des femmes iraniennes pour la démocratie, Marche mondiale des femmes France, Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (Mrap), Osez le féminisme, Réseau EuroMed France, Snesup-FSU, Sud Education, Union syndicale Solidaires.

Autres signataires :

Agir pour le changement et la démocratie en Algérie (ACDA), Amitiés Kurdes de Lyon-Auvergne-Rhône Alpes, Anafé, APEL Egalité, Arts et Cultures des Deux Rives (ACDR), Association d’éducation populaire Virus 36, Assemblée européenne des citoyens AEC/Hca-France, Association France-Kurdistan, Association pour la démocratie à Nice (ADN), Association Femmes plurielles, Association Lettres du monde, Association She’lter  terre à elles, Association Transparence, Association Vivre Ensemble, Associazione ICS-Ufficio-Rifugiati Onlus di Trieste (Italie), Attac France, Attac Paris centre, Bibliothèque-Librairie-Café Antigone Grenoble, Centre Librex (Centre régional du libre examen), Château de Goutelas Centre culturel de rencontre (Loire 42), Collectif Casse-rôles, Collectif féministe « Agate, armoise et salamandre – corps et politique » (Forcalquier 04), Collectif pour le rêve commun, Confédération CFDT, Confédération CGT, Union départementale CGT de l’Ain, Conseil de coordination des organisations arméniennes de France (CCAF), Emission Femmes libres (Radio libertaire), Fédération anarchiste, Fédération des Associations de Solidarité avec Tou-te-s les Immigré-e-s (Fasti), Feminist Asylum, Femmes solidaires de la Drôme, Filactions, Fondation Danielle Mitterrand – France Libertés, Forum marocain des femmes au Maroc, Graswurzelrevolution revue libertaire et non-violente allemande, Groupe d’actions féministes (GAF) de Besançon, Habitat & Citoyenneté, La Maison du livre (Bruxelles), Maison de la poésie Rhône-Alpes, Marche mondiale des femmes France, Marche mondiale des femmes Belgique, Marche mondiale des femmes Suisse, Mouvement Charjoum, Mouvement de la paix, Mouvement d’éducation pour la paix, Nuits & les jours de Querbes, Organisation Terre et Culture, People’s Health Movement France, Popoli in Arte Association – Sanremo Italie, Réseau éducation sans frontières (RESF) 06, Réseau éducation sans frontières (RESF) 11, Roya Citoyenne, Sgen-CFDT, Solidarité avec les universitaires pour la paix et la défense des droits humains en Turquie (SUP-DDHT), Solidarité Tattes (Genève), Somico 06 (SOutien MIgrants COllectif 06), Sud Recherche EPST, Syndicat de la Magistrature, Revue Silence, Tous citoyens, Tous Migrants,  Union culturelle française des Arméniens de France (UCFAF).

En soutien :

Ensemble ! (Mouvement pour une alternative de gauche, écologiste et solidaire) ; Europe Ecologie Les Verts (EELV) ; La France Insoumise ; Le Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA), Le Parti communiste français (PCF), Le Parti de gauche, Le Parti Socialiste (PS) ; Les Vert-e-s genevois-es.

Signature de votre organisation à envoyer au mail direction@ldh-france.org

Paris, le 3 février 2023


Suivez-nous sur :
Share This
Soutenez les combats de la LDH

Les droits et les libertés ça n’a pas de prix, mais les défendre a un coût.