M. Bourdouleix condamné pour apologie de crime contre l’Humanité

La LDH se félicite de la condamnation de Gilles Bourdoulaix, maire de Cholet, rendue par la cour d’appel d’Angers, pour apologie de crime contre l’Humanité.

La Ligue des droits de l’Homme rappelle qu’elle avait, par le passé, déposé deux plaintes à l’encontre de M. Bourdouleix pour incitation à la discrimination et à la haine raciale concernant des propos visant les Gens du voyage. Celles-ci ont été classées sans suite. Ce sentiment d’impunité a permis au maire de Cholet de se croire autorisé à poursuivre ses interpellations haineuses. Il était intolérable qu’un élu de la République ait pu tenir des propos faisant l’apologie de crime contre l’Humanité, et rester impuni.

La Ligue des droits de l’Homme espère que cette condamnation mettra enfin un terme à cette escalade.

 

Paris, le 13 août 2014

Share This